Etre de lumière ou Etre de lumière ?

Mis à jour : févr. 11



.

Vous le savez, les deux derniers mois ont été particulièrement durs. Qu’il s’agisse du domaine personnel, professionnel ou spirituel, tout a été bousculé, chamboulé. On m’a poussée dans mes retranchements, me forçant à entrevoir quelque chose que je m’efforçais de ne pas voir.

Et j’ai eu l’impression que toutes mes croyances, tout ce que je j’avais bâti ces deux dernières années s’effondrait comme un château de cartes, alors que j’étais arrivée à la fin, tout en haut. Ou mieux encore, l’image du mandala, fait patiemment durant de longs mois par les moines bouddhistes et qui est réduit à néant à peine terminé, et qui représente l'impermanence des choses. C’était comme si l’on m’avait dit : « ça y est ? tu as compris ? bon alors on efface tout et on reprend en plus compliqué » ou en plus simple ? je n’arrive pour l’instant pas encore à savoir…

Alors vous me direz, mais de quoi parles-tu ? que s’est-il passé ?

Je vais vous parler de ma spiritualité, de tout ce que je pensais être acquis, logique, imparable, du monde des anges, des archanges, des guides, des messages que je reçois et dont j’ai toujours pensé qu’ils venaient d’EUX.

Je me suis toujours dissociée d’EUX, me considérant comme un canal et pas plus (tout en affirmant haut et fort que nous n’étions tous qu’UN et que nous avions tous cette partie divine en nous). J’étais toutefois interloquée quand je n’arrivais pas à donner de réponse précise à la question : qui sont mes guides ? qui vous transmets les messages ?

Je répondais systématiquement : je ne sais pas… Cela m'interloquait d'autant plus, qu'à chaque fois les messages étaient les bons, les infos pertinentes. Je pense pourtant avoir toujours su, c’était évident depuis le début : c’était juste MOI.

Les tous premiers messages que j’ai écrit le disaient : TU ES MOI , JE SUIS TOI, C’EST AINSI, TOUS LES ETRES SONT UNIS. Mais je n’en saisissais pas le sens, ou pour être plus précise, je ne voulais pas le comprendre.

L’être humain a besoin d’être guidé, a cette croyance, que tout vient de l’extérieur, de s’en remettre à une puissance venue d’ailleurs, plus forte, pour nous donner courage, amour, sagesse…

Et moi la première. Je passais mon temps à invoquer les archanges, les maîtres ascensionnés pour qu’ils m’aident à faire ceci ou à mieux vivre cela.

Et toujours les mêmes réponses, venant de Michaël, de Raphaël ou de Jésus : ce que je fais, tu le fais... Je suis toi, tu es moi…

Et je ne comprenais toujours pas. J’avais l’impression que si je renonçais à Eux mon monde s’écroulerait, que j’allais me retrouver seule, j’ai même envisagé d’arrêter mon travail… A quoi bon s’appeler Carine Angélothérapie si les anges n’existent pas ?

Vous le voyez, j’ai fini par basculer dans le côté totalement opposé et j’ai tout remis en question. Cela m’a détruite, car ce monde céleste fait intégralement partie de moi, c’est ce qui me fait vivre dans tous les sens du terme . Comment ça ? je devais renoncer à mes archanges, à mes anges ? à mon dragon ? C’était inacceptable pour moi, inconcevable…. Mais je sentais pourtant bien que quelque chose avait changé et qu’un nouveau mandala était en cours de construction.

J’ai donc pris le temps de me poser, de me calmer, d’essayer de comprendre ce qui se passait. Pour être tout à fait honnête avec vous, les choses sont loin d’être limpides et je passe encore beaucoup de temps à lutter contre ce changement soudain, mais j’ai décidé d’y aller à mon rythme et d’expérimenter en douceur ces nouvelles données.

Pour commencer j’ai fait le choix de garder dans ma vie mes amis « ailés ». Pour l’instant, j’ai encore besoin d’eux. Mais peu à peu je lâche leur main car j’ai fini par comprendre que nous sommes nos seuls guides.

Et c’est là que je voudrais en arriver. Car il est important pour chacun d’entre nous de le comprendre et de l’admettre. Nul ne sert de chercher à l’extérieur ce qui se trouve à l’intérieur. Cette phrase, combien de fois l’ai-je dite lors des consultations, formations, soins… Sans jamais en mesurer l’importance.

La grande découverte de ces dernières semaines a été de réaliser, dans la douleur pour commencer, puis dans l’amour, que nous sommes TOUS Michaël, Raphaël, Gabriel, Jésus, Metatron ou Dieu. Je me suis d’abord sentie complètement abandonnée, comme si on m’avait lâché la main, et puis j’ai réalisé que c’était évident : C’est notre essence même, notre essence m’aime <3

Ils ne sont pas dissociés de nous, ne l’ont jamais été. Tous unis, tous la même particule, tous venant du même endroit : le fameux UN.

Nous sommes nos guides, nous avons tous ce pouvoir et l’énergie du moment, aussi violente soit-elle est là pour nous faire sortir d’un monde illusoire prétendant le contraire : le voile se lève…

Il est largement temps d’avancer, de se délester de fausses croyances et de reprendre notre pouvoir, car, comme on me l’a dit hier : il n’y a pas d’être de lumière, il s’agit juste d’Etre de lumière ( jeu de mots entre « un être » et « être fait »). Et nous sommes tous fait de lumière, car c’est de là que nous venons.

Je me suis tout de même demandée comment je pouvais avoir accès à vos vies, aux informations vous concernant lors notamment des guidances, puisqu’il ne s’agissait pas des guides. La réponse qui m’est venue est juste simplement logique : nous parlons d’âme à âme.Tous un, tous unis, comme les parties d’un atome, liés les unes aux autres et toujours en contact.

Et petit à petit cela devient simple, logique, évident…

J’ai envoyé ce matin un soin à ma belle-fille qui est malade, et comme à mon habitude j’ai invoqué Raphaël pour l’aider. La réponse est tombée de suite : Tu es moi, pas la peine de m’invoquer, fais le juste… Il n'y a pas nous et les anges, d'une certaine mesure nous sommes déjà TOUS des anges <3

J’imagine que ce témoignage en perturbera certains… Je l’ai moi-même été durant de nombreux jours. Mais je pense qu’il est important que nous réalisions que nous sommes tous tout cela, et que nous sommes nos propres guides, avec toutes les données et réponses à l’intérieur de nous ,si nous laissons le mental se taire un peu.

(j’en profite d’ailleurs pour vous dire qu’il risque de hurler à la lecture de ces mots. Tant mieux, plus il hurlera, plus cela voudra dire que vous aussi vous saviez depuis longtemps ;-) ).

J’essaie de ne plus me poser de question et de vivre ce changement en douceur, et un pas après l’autre ; car je sais très bien que je suis loin de la réalité (qui m’a été montrée mais qui est difficile pour moi d’accepter pour l’instant. Peut être plus tard). Après tout nous sommes à l’école n’est ce pas ?

Je change de classe en septembre, j’accueille, j’intègre, je grandis et je transmets. La peur au ventre, et dans l’humilité, mais je transmets.

Pour finir, je dirai ces quelques mots qui ne sont pas les miens, puisqu’ils appartiennent au grand philosophe Socrate : "tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien !" Et que c’est très bien ainsi :-)

Maître Reiki - Energéticienne - Messagère des anges 

54 a chemin st Martin - route de St Chamas 13140 MIRAMAS

Tel : 06.49.62.83.26     Mail : carineangelotherapie@gmail.com

  • Facebook
  • youtube